Hip-hop - Rap français

Aujourd'hui le rap est un des styles les plus populaires et pratiqués au monde. Il apparait à New-York au début des années 1970 avec la culture hip-hop et plonge ses racines dans le rhythm and blues et le jazz.

Le hip-hop

Le hip-hop est un mouvement artistique urbain né à New-York au début des années 1970 dans les ghettos noirs et latinos puis s'est répandu rapidement dans l'ensemble du pays avant de gagner le monde entier  A l'origine la culture hip-hop est surtout pratiquée dans la rue et prône des valeurs positives malgré la pauvreté et la violence du quartier. La culture hip-hop s'exprime à travers différents arts tels que le graffiti, le break dance, le beatbox, et bien sur le rap.

Depuis l'Antiquité un graffiti désigne l'art de réaliser une inscription ou une peinture dans un lieu public (murs, monuments). A New-York les graffitis imposants et colorés deviendront une référence et s'inviteront par la suite dans les musés du monde entier sous le nom de "street art"

Le break dance (break dancing ou b-boying) est un style de danse de rue développé à New York dans les années 1970, il est caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol :

Le rap est un style de musique qui se caractérise par une diction très rythmée, des rimes, un texte engagé, une forme couplets/refrains et un accompagnement à la boite à rythme. Influencé par le reggae, le rhythm and blues, le jazz et le rock. Il devient très populaire dans les années 1980 grâce au groupe politique et agressif Public Enemy qui dénonce les inégalités de l'époque entre les noirs et les blancs :

En parallèle, sur la Côte Ouest des États-Unis (West Coast), à Los Angeles en Californie, se développe le gangsta rap. Les premiers rappeurs gangsta sont issus de gangs et racontent leur vie dans la violence comme Tupac, Too Short, le groupe N.W.A ou encore Snoop Dogg et Dr. Dre que voici :

A partir des années 1990 le gangsta rap se propage sur la Côte Est et se popularise à New York grâce à des artistes comme Mobb Deep, NasM.O.P., Ice-T, Ja Rule, The Notorious B.I.G ou encore 50 Cent que voici :

Il ne faudrait pas oublié l'inclassable Eminem avec son rap décomplexé et plein d'humour qui comptabilise des milliards de vues sur youtube :

Le beatbox ou "human beatboxing" (« boîte à rythmes humaine » en anglais) consiste à faire de la musique avec sa bouche en imitant des instruments (surtout la boite à rythme) et parfois en chantant dans le même temps. Pratiqué a cappella (sans accompagnement instrumental) il est, comme le rap, né à New-York et un art propre à la culture hip-hop :

Le  rap français

Influencé par le hip-hop américain, le rap français nait au milieu des années 1990 dans les quartiers populaires de France. Il évoluera sous différentes formes oscillant entre revendications, messages positifs ou festifs et tentation commerciale, il est aujourd'hui célèbre dans le monde entier.

En 1988 dans la ville de Marseille le groupe I AM voit le jour. Il se compose entre autre d'Akhenaton et Shurik'n et s'inspire de la funk et du rap américain :

Voici l'émouvante Lettre de Shurik'n qui est une lettre qu'un grand-père écrit à son petit fils juste avant de mourir :

Toujours à Marseille voici le groupe de la Fonky Family (ou "FF") rendant hommage à la culture hip-hop et son art de rue :

En banlieue parisienne, dans la ville de Saint-Denis (93, département de Seine-saint-Denis), se forme le groupe Suprême NTM composé de JoeyStarr et Kool Shen. Cette chanson met en garde les parents sur la dangerosité du monde de la rue pour leurs enfants :

Afin de bien comprendre les principes du rap voici le rappeur Busta Flex (originaire du Val-d'Oise, 95) reprenant la même instrumentale pour s'exprimer :

Dans un style plus apaisé et imagé, parfois romantique, s'expriment des artistes tels que MC Solaar, Passy ou encore le Saian Supa Crew (vous remarquerez les parties de beatbox et l'influence des Antilles) :

Issu du 19ème arrondissement de Paris, le rappeur Oxmo Puccino se considère lui-même comme un chansonnier, ce qui lui vaudra le surnom de "Black Jacques Brel" son rap, proche du parlé/déclamé, ouvira la voix au slam :

Le slam est un style se rapprochant du rap dans lequel la diction du texte est plus libre, il se rapproche de la poésie déclamé, voici le fameux slameur originaire de Saint-Denis Grand corps malade :

Le 113 est un groupe de hip-hop français, originaire de Vitry-sur-Seine (94, département du Val-de-Marne). Il est formé en 1994 par de trois amis : Rim'K, AP et Mokobé. Cette chanson raconte avec humour les vacances d'été durant lesquelles de nombreuses familles vont séjourner dans leur pays d'origine (au "bled") :

Ce lien à l'Afrique reste très présent dans le rap français encore aujourd’hui comme dans le clip DKR (acronyme de Dakar, la capitale du Sénégal) du rappeur Booba originaire des Hauts-de-Seine (92) :

Toujours à travers ce lien intime à l'Afrique l'afrotrap voit le jour. Avec son rythme dansant et entrainement MHD incarne bien ce nouveau style. Dans cette chanson il exprime la joie qu'il ressent en voyant son meilleur amis se marier, c'est le sentiment de l'amitié :

Le rap français s'enrichit également des musiques du Maghreb avec des artistes tels que l'Algérino ou le groupe TiiwTiiw. Voici une très belle chanson DJ Kayz et Wassila qui célèbre l'amour deux jeunes mariés :

Depuis les année 1980 la technique de l'autotune est utilisée de manière discrète sur presque tous les enregistrements afin d'ajuster la justesse de la voix des chanteurs. Aujourd'hui elle a été poussée à son extrême par de nombreux rappeurs créant ainsi d'intéressantes ornementations vocales comme dans la chanson d'amour Tchikita du rappeur Jul :

Grâce à cette technique les rappeurs osent de plus en plus chanter, ce qui explique la récente évolution mélodique du rap français. Le groupe PNL ("peace and love", ou "love" signifie l'argent en argot moderne) utilise également l'autotune de manière remarquable, ce groupe de deux frères d'Evry (91, Essonne) a inventé le style du cloud rap et connait actuellement un succès mondial :